fbpx

Siboulot, notre découverte de la foire du Vieux Ste-Rose

Nous parcourons le Québec avec ses foires, ses marchés qui durent tout l’été. Nous tentons de dénicher pour vous des produits québécois inédits, des choses qui peuvent améliorer vos mets et nos quotidiens , en voici une qui mérite toute notre attention. Et c’est l’initiative d’un garçon de 9 ans en plus au départ !

Siboulot veut dire cerveau, son cerveau à notre ami est sans doute comme celui de Sherlock Holmes, assez actif selon nous. Un voyage en famille en Provence lui a donné l’idée de faire des sels aromatiques alimentaires  pour un concours de jeunes entrepreneurs il avait 9 ans . Il a en plusieurs en  2022 , pour ses 13 ans. Clément Laliberté sera peut être notre Ricardo de la décennie 2030 et plus qui sait ?

Faut dire que ses parents l’ont inspirés. Il a fallu vu la popularité selon sa mère, vite trouver un local, pour les exigences du MAPAQ. Comme tout en alimentation, il a fait sans doute en famille bien des expérimentations avant de trouver les saveurs qu’il offre en 2022 à toute la population et dans des points de vente sur son site. Disons que cela rehausse et agrémente bien des mets, des légumes et ce que vous voudrez dont les fruits de mer.  Sa mère me disait qu’il a fait fureur à la foire. Nous aimons bien les noms des mélanges de sels aromatiques créées à ce jour par Clément, offertes dans un moulin de verre et de céramique. Il nous ont fait parvenir des échantillons .

Nos chefs et votre sommelier nous avons débutés avec le mais, c’est de saison, un peu de sel des cantons dans l’eau de cuisson , et un peu de sel fou sur le produit fini. dans les deux cas, c’est réussi. Toujours aussi intéressant.

Un autre de nos chefs, canado-italien lui a pris pour ses salades et ses sauces, le mélange au citron et il en redemande. Nous n’avons pas eu le temps de tout expérimenter, car nous sommes bien occupés avec des événements. Le mélange épice de la Liberté qui est celle que nous avions dans le broyeur si on veut, un mélange sans sel de fines herbes séchées et de légumes déshydratés. Cela a été expérimenté avec une soupe repas, qui avait bien des tous ski comme nous disons pour ne pas perdre nos légumes du jardin.

Pour les détails de chacun des mélanges , passez voir son site, la photo nous montre un peu son  étalage avec sa mère. On retrouve le Sel Fou, le Sel du Diable, le Sel des Cantons, l’Épice de la Liberté, le Roi du Citron, la Forêt Enchantée et l’Épice Caméléon. Les noms sont choisis pour leur portée «accrocheuse», signale Clément. «Tu peux les utiliser partout. Le Sel Caméléon s’appelle comme ça, parce qu’il goûte différent selon l’aliment. Sur le poulet par exemple, il a une autre facette qu’avec le riz.»

Trop souvent dans ces foires, nous retrouvons de plus en plus de revendeurs qui offrent tous les mêmes produits qui ne sont pas d’ici, alors qu’ici c’est fait à la main au Québec sauf le contenant . C’est le temps des récoltes, alors il faut en mettre partout . Une jeune entreprise à suivre.

Merci à notre brigade pour avoir expérimenté le tout sur une semaine environ. 

Passez voir le tout et commander sur son site, vous aurez le tout dans 48 heures. Les prix varient selon les points de vente :  https://www.siboulot.com/produits.html

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers